La petite mort

La petite mort

Un parfum de lavande envahit la pièce comme si on avait ouvert la porte d’une grange ancienne qui aurait par hasard donnée sur un champs de fleurs sauvages. Des yeux jour de tempête sur un bord de mer, elle se fait rafraichissante comme une pluie d’été attendue. Ses cheveux roses pastels brillent dans le soleil d’après-midi et sa voix résonne, douce et mielleuse comme un coeur de lys. Elle est suave de la corolle au pistil, n’ayant que récement ouvert ses pétales.
  • Médium Acrylique sur toile
  • Dimensions 60X40
  • Status Disponible